… un voyage en soi

Philippe : Je viens d’achever la lecture de votre second roman « Chaque instant est un voyage en soi ». Je l’ai dévoré en quelques jours seulement. Je ne peux résister à vous livrer mon ressenti sur ce fabuleux roman. La simple lecture du résumé m’a donné l’envie d’acheter cet ouvrage et laissait présager d’un formidable moment. Je me suis laissé prendre par votre style, vos personnages, l’histoire, certains lieux que je connais très bien et je viens tout simplement de vivre un beau voyage au long cours. Dès les premières pages, j’ai été littéralement happé par Sylvain, sa quête de lui-même et vous avez su installer comme un véritable suspense, digne d’un excellent polar (désolé si je vous choque par la comparaison mais c’est vraiment ce que j’ai éprouvé). Ne pas pouvoir s’arrêter de lire. Je pense que chaque lecteur peut s’identifier à l’un des personnages et se reconnaitre à travers la quête du Graal qu’est de faire de la vie, sa Vie. Ce suspense est entretenu par le désir de savoir ce qui nous attend au bout du voyage. Comme s’il y avait un peu voire beaucoup de nous à travers les passagers du cargo. Comme l’indique le titre, le prétexte du voyage, dont le propre est la découverte de l’autre, se transforme en la découverte de soi. Franchir le pas de savoir qui on est, faire le point sur soi, ce qu’on souhaite faire vraiment de sa vie, qui n’en a jamais rêvé à condition d’en avoir le courage. Enfin, un roman qui devrait séduire tout lecteur qu’il soit voyageur ou non. Même si on a hâte de connaître le dénouement, on espère que le voyage sera le plus long possible. Chaque escale est l’occasion de plonger un peu plus le lecteur dans ses envies d’ailleurs mais surtout de creuser davantage sa propre nature humaine. En effet, je trouve très intéressant l’idée de conditionner la connaissance de plus en plus approfondie des personnages à la ponctuation du voyage.  Encore bravo et comptez sur moi pour parler de « Chaque instant est un voyage en soi » autour de moi car ce roman mérite d’être partagé par le plus grand nombre. Un lecteur conquis.

Maryse :  J’ai fini votre livre et me voilà très touchée par ce long voyage, avec des phrases qui résonnent et que je recopie pour y revenir plus tard … Le voyage en cargo est très justement approprié, comme tout ce que l’on fait surnager ou tout ce avec quoi on s’embarrasse tout au long d’une vie… Merci pour cette si jolie façon de partager avec chacun la beauté de chaque instant de vie qui nous est donné à explorer…

Jacques : Merci beaucoup beaucoup beaucoup (…) pour cette belle œuvre que j’ai dégustée, (…) en retenant les pages pour les savourer un peu plus longtemps (…) Initiatique, thérapeutique ; chacun de vos personnages nous parle un peu de nous et nous porte vers nos propres vies, vers le Vivant et ce d’une manière tout à la fois profonde, subtile, entrainante et légère. Bravo, continuez. Au plaisir de vous relire.  « L’homme au melon de Locmariaquer »

Liliane : Je dois vous dire que je suis enchantée par votre livre. Une merveilleuse histoire qui ne me laisse pas indifférente. A quand le troisième?…

Anne : J’ai lu votre livre que j’ai promené dans mon sac à dos… J’y ai pris beaucoup de plaisir, je l’ai lu d’une traite, c’était très agréable et optimiste… Cela fait du bien !

Mireille : C’est un vrai bonheur d’avoir reçu en cadeaux vos deux livres. J’attendais une suite …!!!  Quel bonheur cet été d’avoir encore reçu ce deuxième livre… Je l’ai dévoré, et le mot est faible !!! J’attendais des nouvelles de Sylvain et voilà c’est fait… J’ai encore bien voyagé. C’était fabuleux. Que de sérénité, de dons, de belles rencontres de personnes, et  une très belle histoire d’amour avec Jade et ce père tant attendu… que d’émotions…!!! Encore merci pour ces beaux échanges.

Laurent : Je reviens de vacances dans les Alpilles où j’ai pu, à côté d’un rosé de Provence, déguster avec bonheur et attention votre roman… Je me suis régalé de l’histoire qui nous saisit et des personnages, si bien campés…  Merci en tout cas de ce moment de bonheur  !

Nella : Depuis deux ans je pars en cure et je me réserve ce temps pour lire vos livres. Je voudrais vous féliciter car il est très bien construit et comme par hasard (!!!),  il a fait partie de toutes mes pistes et m’a aidé à trouver le chemin de la voix de la guérison de la fibromyalgie.
« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous »…

Emeline : Belle écriture. Parfois je relisais des paragraphes rien que pour le plaisir de la musique qui se dégageait des mots. On ressent que les auteurs ont le goût des belles phrases. Descriptions très littéraires et très riches. J’ai appris beaucoup de choses, et j’avais l’impression d’être avec les personnages.

Hélène : Un très bon roman qui apporte de l’optimisme.

Véronique : Je l’ai « dévoré » en peu de jours, me forçant à ne pas en lire trop à chaque fois pour mieux l’apprécier. Jade est un soleil à elle toute seule, et me fait penser aux personnages des romans de Laurent Gounelle, qui sont en quête d’eux-mêmes et parviennent à trouver leur chemin grâce aux traditions orientales.
Votre roman fait du bien et embellit la vie.

Marie José : Je vous ai rencontré à Marée page à Séné. J’ai aimé ce temps de « causerie » et eu l’envie de lire « Chaque instant est un voyage en soi ». Retrouver le livre, chaque soir, était un réel bonheur. J’ai beaucoup apprécié le rythme, l’écriture et encore plus, le propos : des histoires de personnes qui apaisent leur démon du passé et mettent en lumière leur joyau intérieur. J’ai été profondément touchée par l’Humanité et l’Amour qui s’en dégageaient. Merci à vous et Dominique pour ce cadeau de la Vie.

Maryvonne : Un beau récit avec des personnages tous bien campés et attachants, où s’entremêlent les sentiments, l’empathie des uns pour les autres, les coups d’éclats aussi. Mais c’est bien là la difficulté des relations humaines. J’ai particulièrement apprécié  cette réflexion sur les échanges entre les hommes et les femmes. Des analyses, des introspections bien menées et par ailleurs une écriture soignée et un texte très agréable à lire.

Didier : Merci pour cet instant. C’était un beau voyage. J’ai apprécié la narration des relations entre personnes, des situations engendrées par elles et aussi la notion de difficulté existentielle et de la liberté d’agir, de penser, d’aimer. Quel est votre secret pour écrire ce roman, surtout en co-écriture ? Comment trouver  les mots justes ?…

Bernard : Je dois vous dire que j’ai pris, à nouveau, plaisir à vous lire. La lecture est très agréable, le suspens est toujours présent et tout m’a plu dans l’aventure de ce voyage. J’avais hâte d’arriver au Vietnam…Merci pour ce beau livre ! J’attends votre prochain .

Danielle : Vos romans sont si authentiques ! Se mettre en accord avec soi, reconnaitre alors les synchronicités et vivre ! Page 130 de votre premier livre, vous citez mot pour mot, sans le savoir peut-être, un proverbe israélien mis en chanson et que tous connaissent là-bas : « Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ? Et si ce n’est pas maintenant, quand ? » Et cela, ça vaut cher ! Il fallait l’écrire, à deux c’est encore mieux !

Claire : Vous m’avez transporté une nouvelle fois loin du quotidien et je regrette de l’avoir fini … mais qui sait, peut – être y aura-t-il une suite ? J’ai adoré vous lire, j’ai voyagé à moindre prix et chaque page tournée, j’imaginais le décor , les personnages , les situations bref comme un film !!! En fait, je ne trouve pas les mots mais BRAVO et j’espère vraiment une suite. Dans la Sarthe, il pleut mais en vous lisant, ce ne fût que du soleil … Merci et au plaisir pour de nouvelles aventures !

Jean-Christophe : Ce samedi 21 Juillet, j’ai été guidé par cette Force incommensurable et indescriptible à vous rencontrer.  Cette même Force m ‘a dit : « Jean-Christophe, fais le choix de lire cet ouvrage  » Chaque instant est un voyage en soi », des Messages te sont destinés ! « .  Dans ce voyage vers l’Extrême-Orient, j’ai été tantôt acteur à travers Félix, Julien et même Jade … tantôt observateur à travers les contrées décrites, les lieux, le cargo…. je me suis retrouvé dans divers éléments de moi-même, une véritable Cérémonie Chamanique qui m’a dévoilée des aspects de ma personnalité encore refoulées. Ainsi, la Vie fait bien les choses, en voici encore un bel exemple. Le hasard n’existe pas. C’est une conviction. Cela fait de nombreuses années que je suis sur ce chemin lumineux, celui du Coeur, et il reste encore tant de marches à gravir, et c’est ce qui fait la Beauté de la Vie, de Qui Je Suis Vraiment. Merci pour cet ouvrage, si bien écrit,  qui m’a transporté et porté dans certaines zones conscientes et inconscientes de moi-même, à chaque instant.  Je ne peux que partager afin de continuer à éveiller l’humanité et enfin sortir de ces vieux schémas limitant qui nous enchaînent. Fraternellement